S D S
Sciences des sociétés
Ecole doctorale 624
  • Actualités
  • Annuaire
  • Liens utiles
  • Catalogue ED 382






Actualités

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 240 | Tout afficher

  • mercredi 3 juin 2020
  • Catégorie : Appels à communication
contrat doctoral DILCRAH 2020

Appel à candidatures 2020 : contrat doctoral DILCRAH « racisme, antisémitisme et LGBT-Phobies »

La date limite de dépôt des dossiers est le 11 septembre 2020.

Les détails de la procédure sont disponibles ici : https://www.dilcrah.fr/2020/06/02/appel-a-candidatures-2020-contrat-doctoral-dilcrah-racisme-antisemitisme-et-lgbt-phobies/



  • lundi 18 mai 2020
  • Catégorie : Appels à communication
CONTRATS DOCTORAUX ED 624 2020

Vous trouverez ci-joint la note de l’ED 624 expliquant la procédure d’attribution des contrats doctoraux 2020



(pdf, 271.1 ko).
(docx, 202 ko).




  • mardi 10 mars 2020
  • Catégorie : Actualité formations
École thématique "Sciences de l’Information Géographique Reproductibles" du 21 au 26 juin 2020

L’UMS Riate organise du 21 au 26 juin 2020 une école thématique CNRS intitulée "Sciences de l’Information Géographique Reproductibles" (https://sigr2020.sciencesconf.org/), avec le soutien du Labex Dynamite.

La date limite de candidature a été déplacée au 16 mars 2020.

Les principaux programmes de recherche français et européens accordent une importance grandissante à l’ouverture, au partage des données et à la reproductibilité de la recherche. Les revues proposent ou demandent de plus en plus les données et les codes liés aux articles afin de permettre aux évaluateurs et aux lecteurs de vérifier la véracité des analyses et de construire de la connaissance de façon incrémentale.

L’école thématique vise à répondre aux problématiques de production, publication, diffusion ou valorisation de traitements de données géographiques dans une démarche de recherche reproductible.
En identifiant les principales avancées conceptuelles, méthodologiques et techniques du domaine via un focus sur les méthodes de traitement de l’information géographique, cette école permettra aux participants de s’initier à la mise en œuvre de protocoles de recherche ouverts et transparents avec le logiciel libre R.

L’école thématique s’articulera autour de cours magistraux, de séances de travail avec le logiciel R et de sessions de présentations où chaque participant.e aura l’opportunité de partager les problématiques de reproductibilité auxquels il/elle fait face dans le cadre de ses propre recherches.

Intervenant.e.s
Hadrien Commenges (UMR Géographie-cités - Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, co-auteur du livre Manuel de géographie quantitative - Concepts, outils, méthodes)
Timothée Giraud (UMS RIATE - CNRS, auteur et contributeur de plusieurs packages d’analyse spatiale et de cartographie)
Nicolas Lambert (UMS RIATE - CNRS, auteur et contributeur de plusieurs logiciels d’analyse spatiale et de cartographie, co-auteur du livre Manuel de cartographie - Principes, méthodes, applications)
Arnaud Legrand (UMR LIG - CNRS, co-auteur du livre Vers une recherche reproductible et du MOOC Recherche reproductible : principes méthodologiques pour une science transparente)
Robin Lovelace (Institute for Transport Studies - University of Leeds, Royaume-Uni, co-auteur du livre Geocomputation with R)
Malika Madelin (UMR PRODIG - Université de Paris, géographe spécialiste en climatologie)
Hélène Mathian et Lena Sanders (respectivement UMR EVS et UMR Géographie-cités - CNRS, auteures du livre Objets géographiques et processus de changement. Approches spatio-temporelles)
Ronan Ysebaert (UMS RIATE - Université de Paris, auteur et contributeur de plusieurs packages d’analyse spatiale et de cartographie)

Ateliers R
1. Outils de la recherche reproductible (le logiciel de gestion de versions git (GitHub, Gitlab) et la solution de litterate programming mardown)
2. SIG et cartographie (manipulation et représentation de données spatiales notamment avec le package sf)
3. Analyse spatiale (mise en place de traitements d’analyse spatiale, étude de semis de points...)
4. Analyse d’images et télédétection (traitement d’images avec le package raster)

Les prérequis sont une connaissance des méthodes et concepts du traitement de l’information géographique ou une aisance préalable dans la manipulation et le traitement de données numériques.
L’école n’est pas conçue comme une introduction à la programmation avec R, en revanche le niveau d’aisance en R n’est pas un critère de sélection.

Toutes les informations pratiques (lieu de la conférence, modalités de candidature...) sont détaillées sur le site web de l’école thématique : https://sigr2020.sciencesconf.org/



  • vendredi 6 mars 2020
  • Catégorie : Appels à communication
Prix Joinet

En 2020, le Prix de thèse Varenne devient le Prix Joinet ! Si son nom change, les missions et modalités de notre concours demeurent.

Ouvert dans neuf catégories en droit et sciences sociales, il permettra aux 9 lauréats de voire leurs thèses publiées dans notre Collection des thèses, diffusée par Lextenso éditions. Cette collection comprend déjà 187 volumes. Nous espérons ainsi contribuer à la diffusion des connaissances et à accompagner les jeunes chercheurs sur le chemin de la réussite.

Tous les docteurs ayant soutenu leur thèse entre le 1er janvier 2018 et le 1er mars 2020 sont ainsi invités à concourir. Les anciens candidats sont admis à concourir à nouveau pour cette édition, s’ils le souhaitent.

Toutes les informations sont disponibles dans la brochure en pièce jointe, mais sont également consultables en ligne : https://prix-joinet.ifjd.org/

Les candidatures sont ouverture du 6 mars au 4 mai 2020 et doivent être enregistrées sur notre nouveau site internet : https://prix-joinet.ifjd.org/



  • vendredi 6 mars 2020
  • Catégorie : Appels à communication
Moyen-Orient et Mondes Musulmans GIS - Prix Michel Seurat 2020 – Appel à candidatures, Sociétés contemporaines du Proche-Orient et du Maghreb

Prix Michel Seurat 2020 – Appel à candidatures
Sociétés contemporaines du Proche-Orient et du Maghreb

Le Prix Michel Seurat a été institué par le CNRS en juin 1988 pour « honorer la mémoire de ce chercheur du CNRS, spécialiste des questions islamiques, disparu dans des conditions tragiques. Ce programme vise à aider financièrement chaque année un jeune chercheur, ressortissant d’un pays européen ou d’un pays du Proche-Orient ou du Maghreb, contribuant ainsi à promouvoir connaissance réciproque et compréhension entre la société française et le monde arabe ».

Depuis 2017, l’organisation du Prix a été déléguée au GIS « Moyen-Orient et mondes musulmans », en partenariat avec l’IISMM-EHESS et Orient XXI.

D’un montant de 15 000 € en 2020, le Prix est ouvert aux titulaires d’un master 2 ou d’un diplôme équivalent, âgés de moins de 35 ans révolus et sans condition de nationalité, de toutes disciplines, travaillant sur les sociétés contemporaines du Proche-Orient et/ou du Maghreb. Il a pour vocation d’aider un (ou une) jeune chercheur (ou chercheuse) à multiplier les enquêtes sur le terrain, dans le cadre de la préparation de sa thèse. Les enquêtes doivent avoir lieu sur le terrain. La maîtrise de la langue du pays concerné est une condition impérative.
Date limite de dépôt des candidatures : Mardi 14 avril 2020 (minuit, heure de Paris)
Pour plus d’information sur le règlement et pour candidater :
http://majlis-remomm.fr/63228



  • jeudi 5 mars 2020
  • Catégorie : Appels à communication
Appel à candidature - Bourse Palladio 2020

Le programme de bourses de la Fondation Palladio vise à accompagner et soutenir les jeunes générations (étudiants, doctorants, post-doctorants, français et étrangers), en leur donnant les moyens de mener à bien leurs projets de formation supérieure ou de recherche dans les domaines directement liés à l’industrie immobilière et à la construction de la Ville et des lieux de vie (aménagement, architecture, droit, économie, finance,construction, immobilier, ingénerie, sociologie, urbanisme etc.)

Ce projet doit être conçu sous le parrainage d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche français et/ou étranger et peut bénéficier du soutien d’une entreprise du secteur.

La Fondation Palladio va au-delà de l’apport financier et offre aux lauréats d’être accompagnés par un parrain professionnel représentant du Comité des bourses, de l’un de ses fondateurs et mécènes ou membre du Cercle 30, partenaire de la Fondation.

Pour 2020, les administrateurs de la Fondation Palladio ont décidé d’un nombre de 10 bourses d’un montant unitaire maximum de 10.000 € (sous réserve des dispositions des articles 5.1 in fine et 7.3 al.1 du Règlement de l’appel à candidatures 2020).

20 mars 2020 : clôture de l’appel à candidatures

Pour plus d’informations sur les modalités et règlement de l’appel à candidature, veuillez vous rendre sur leur site :

https://fondationpalladio.fr/



  • lundi 2 mars 2020
  • Catégorie : Soutenances
Soutenances MARS 2020

vendredi 13 mars 2020 : soutenance de M. Guillaume BROUSSE

Titre : « Efficacité des travaux de restauration et résilience des rivières torrentielles altérées »

Résumé :

Cette thèse apporte un retour d’expérience sur la trajectoire de restauration de trois sites représentatifs des altérations communément rencontrées dans les hydrosystèmes torrentiels à forte énergie (endiguement, barrage et extraction).
Les protocoles de suivi permettent de cerner le contexte morphodynamique et de caractériser les ajustements morphologiques. Des outils spécifiques sont déployés afin de répondre à des enjeux de restauration particuliers (régulation du charriage, air d’influence de la réinjection sédimentaire et connectivité sédimentaire). Les données morphologiques sont confrontées aux données hydrobiologiques afin de caractériser la réponse des biocénoses.
La comparaison des trajectoires de la Clamoux et de l’Argent-Double (Aude, Minervois) met en évidence que la restauration de l’espace de liberté permet de rétablir une dynamique latérale et de diversifier les habitats tout en permettant de réguler les flux liquides et solides. Depuis la crue cinquantennale d’octobre 2018, la régulation est beaucoup moins efficace car une seule des trois zones d’expansion de crue demeure encore fonctionnelle.
Sur le Buëch (Alpes du Sud), la réinjection sédimentaire en aval du barrage de Saint-Sauveur est une solution efficace mais non durable pour résorber les déficits sédimentaires. L’efficacité morphologique est meilleure avec des remblais disposés en unités parallèles proches du chenal principal (quelles que soient la hauteur et la pente du talus) et pendant les transparences hydrauliques mais la fonction écologique de cette opération n’apparaît pas significative. Le retour au déficit sédimentaire à court terme engage de nouvelles réflexions sur la stratégie de gestion alluviale.
Sur le Drac (Alpes du Sud), la reconstitution du matelas alluvial à Saint-Bonnet-en-Champsaur a permis de stopper l’incision et d’initier un retour au tressage. Le tronçon restauré s’ajuste sur le tronçon de référence de la plaine de Chabottes. Les ajustements morphologiques ont permis une intensification du tressage, une diversification des habitats et des gains hydrobiologiques considérables. Le pari d’une auto-récupération du tressage était un bon choix mais le recul temporel demeure trop restreint pour conclure à la résilience complète, du fait de l’absence de suivi postérieur à une crue véritablement morphogène.
Ces retours d’expérience ont permis d’apporter des compléments au suivi minimum scientifique afin de quantifier la trajectoire de restauration des rivières torrentielles.



  • lundi 2 mars 2020
  • Catégorie : Appels à communication
École thématique Société de Démographie Historique

La Société de Démographie Historique organise sa première école thématique PopFam2020 (Population, Famille, Parenté : sources et méthodes).

Découvrez le programme et les modalités d’inscription en pièce jointe et sur le site internet de la SDH : http://www.societededemographiehistorique.fr/



(pdf, 125 ko).




  • vendredi 21 février 2020
  • Catégorie : Appels à communication
Appel à candidature -Post doctorant du projet sur Le boom des jumeaux

Veuillez trouver ci-attaché un appel à candidature pour un post doc sur le boom des jumeaux dans les pays développés - projet piloté par Gilles Pison avec financement ANR.



(pdf, 190.6 ko).




  • jeudi 13 février 2020
  • Catégorie : Offres de bourse
Bourse d’aide à la mobilité France-Québec

La Plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie et le Réseau québécois de recherche en soins palliatifs et de fin de vie (RQSPAL) ont mis en place une offre conjointe de bourse de stage

Une aide financière de 3500€ sera offerte à un.e doctorant.e travaillant dans le domaine de la fin de vie et des soins palliatifs pour lui permettre d’aller faire un stage dans un laboratoire au Québec.

L’objectif est que le ou la candidat.e puisse bénéficier d’un complément de formation (technique, méthodologique...) dans un domaine encore peu ou pas développé dans son équipe d’origine. L’étudiant.e pourra ensuite transférer les compétences et connaissances ainsi acquises à ses collègues quand il ou elle réintégrera son laboratoire.

Vous trouverez un document descriptif de cette bourse et le formulaire de candidature en pièce jointe et sur le site Internet de la plateforme.

Date limite pour candidater : le 30 avril 2020 à minuit
Annonce des résultats : le 30 juin 2020
Période de réalisation du stage : avant le 31 décembre 2020



  • mardi 4 février 2020
  • Catégorie : Appels à communication
Appel de la Revue Encyclo

La revue Encyclo, revue pluridisciplinaire de la jeune recherche en sciences sociales lance un appel à résumés de thèses, comptes rendus et article varia pour la publication de ses prochains numéros :

Pour les résumés de thèse  :

- 10 000 à 15 000 signes

- un titre en français et en anglais

- la mention de votre rattachement universitaire

- quelques mots clés

Pour les comptes rendus :

- 10 000 à 15 000 signes

- Le titre de l’ouvrage dont vous faites le compte rendu

Pour les varia :

- Les articles de ne doivent pas dépasser plus de 45 000 signes (notes et espaces compris)

- Un document séparé contenant les coordonnées de l’auteur.e, une courte biographie scientifique, un résumé et des mots-clés en français et en anglais (6 maximum), doit accompagner l’envoi du texte

Ils sont à envoyer à l’adresse : encyclo.revue@gmail.com



  • lundi 3 février 2020
  • Catégorie : Appels à communication
Prix de thèse 2020 du Défenseur des droits

Afin d’encourager la production de travaux universitaires portant sur son périmètre de compétences (défense des droits des services publics, défense des droits de l’enfant, lutte contre les discriminations et promotion de l’égalité, respect de la déontologie de la sécurité, orientation et protection des lanceurs d’alerte), le Défenseur des droits a institué, depuis 2015, le Prix de thèse du Défenseur des droits.

Ce prix, d’une valeur de 10 000 €, s’adresse aux étudiantes et étudiants ayant soutenu leur thèse entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019, quelle que soit la discipline juridique ou des sciences humaines, sociales ou politiques concernées. La date limite de dépôt des candidatures pour cette année est fixée au 30 avril 2020.

https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/le-prix-de-these-du-defenseur-des-droits



(pdf, 127.9 ko).
(pdf, 208.3 ko).




  • jeudi 30 janvier 2020
  • Catégorie : Actualité formations
École doctorale d’automne "Les frontières à la croisée des approches disciplinaires"

Cette école d’automne est destinée aux doctorant·e·s en sociologie, histoire, géographie, philosophie, droit, sciences politiques, sciences de l’éducation, linguistique. Elle envisage de questionner le concept de « frontière », à la croisée des approches disciplinaires, dans une approche comparée franco-allemande et plus largement dans une perspective d’études européennes et internationales.

Pour participer à cette école, il est demandé aux doctorant·e·s. d’envoyer en français, allemand ou anglais un curriculum vitae et une lettre de motivation précisant le lien entre leur objet de travail et les thématiques de l’école d’autonome et l’axe de travail au sein duquel ils ou elles aimeraient présenter leur travail à l’adresse suivante « herbstschulepole2@cmb.hu-berlin.de » avant le 28 février 2020.

Les organisateur·rice·s feront leur possible pour prendre en charge les frais de déplacements, d’hébergements et de bouche des participants.



(pdf, 221.5 ko).




  • mercredi 22 janvier 2020
  • Catégorie : Actualités
Journée d’accueil des nouveaux doctorants

Vous trouverez ci-dessous en téléchargement la présentation faite lors de la journée d’accueil des nouveaux doctorants de l’École Doctorale 624 de l’Université de Paris qui s’est tenue le vendredi 17 janvier 2020.



(pdf, 554.6 ko).




  • mercredi 22 janvier 2020
  • Catégorie : Actualité formations
Offre de formation pour l’année 2019-2020

L’offre de formation de l’École Doctorale 624 Sciences des Sociétés proposée aux doctorant-e-s est en téléchargement ci-dessous :

L’offre de formation du Centre de Formation des Doctorant-e-s aux initiatives professionnelles d’USPC est également proposée aux doctorant-e-s de l’ED :
http://cfdip.uspc.fr/fr/



(pdf, 98.7 ko).
(pdf, 1.1 Mo).




  • lundi 20 janvier 2020
  • Catégorie : Soutenances
Soutenances FÉVRIER 2020

mercredi 5 février 2020 : soutenance de Mme Fanny RASSAT

Titre : Le rôle des initiatives civiles de prévention des déchets dans la fabrique de la ville. L’exemple des lieux de réemploi

Résumé :
L’objectif de cette thèse est d’étudier la redéfinition du rapport aux rebuts produits par les ménages, dans la ville à travers les procédés de prévention des déchets. Dans un contexte de croissance de la consommation et du remplacement rapide des objets obsolètes, la quantité de rebuts a fortement augmenté. La réduction des déchets est devenue un enjeu prioritaire pour les politiques de développement durable. Alors que la réduction des nuisances liées aux déchets s’accompagne souvent d’une aseptisation des villes, d’une mise à distance et d’une déconsidération des territoires des déchets, les lieux de réemploi de proximité (recycleries) sont en plein essor. Notre recherche vise à comprendre de quelles manières ces lieux, inscrivant leur activité dans une démarche écologique et/ou sociale, participent à modifier la relation des habitants à leurs rebuts, et transforment le rapport à l’environnement urbain et social. La fonction de ces lieux de réemploi est également interrogée à travers leur rôle dans la fabrique de la ville durable. Cette étude est innovante par la mobilisation de plusieurs champs de la géographie : les travaux sur la proximité, la géographie du commerce et de la consommation et les initiatives civiles d’investissement des milieux de vie. Le réemploi est ici considéré comme la remise en circulation d’un rebut qui s’effectue dans des lieux spécifiques de « nouvelle consommation ». Pour comprendre l’évolution de la valeur des rebuts dans ces lieux, le réemploi est analysé à partir de son expérience esthétique qui amène à de nouveaux rapports de proximité avec les déchets. La recherche porte essentiellement sur le Grand Paris, métropole urbaine dense, dont les résultats sont mis en regard avec un terrain exploratoire effectué à New York.

vendredi 7 février 2020 : soutenance de Avinaash MUNOHUR
Titre : Le multiculturalisme à Maurice : racisme colonial, Best-­‐Loser System et axiomatique postcoloniale.

Résumé :
L’île Maurice est souvent citée comme l’exemple d’un vivre-­‐ensemble exemplaire et d’une société plurale réconciliée avec ses contradictions. Mais par-­‐delà les clichés pour touristes et en-­deçà des pratiques religieuses et des rituels culturels propre à chaque communauté de l’arc-­en-­‐ciel mauricien, opère une structure du pouvoir fondée dans la notion même de la différence de couleur et qui va se trouver à la source de la multiplication des catégories censitaires ; qui vont à leurs tours produire une multiplication des catégories de la représentation politique, et des opérations d’inscription des individus dans des enclos socio-‐économiques et des enfermements culturels, communautaires, religieux, ethniques et linguistiques.

Cette présente thèse ne se veut ainsi pas être une histoire des colonialismes. Elle n’est pas non plus une histoire de la révolution industrielle sucrière, et encore moins une anthropologie de l’interculturalité à Maurice. Elle ambitionne uniquement d’appréhender la rationalité proprement structurelle du multiculturalisme mauricien par le biais de la philosophie poststructuraliste, et notamment par les philosophies politiques de Gilles Deleuze, de Félix Guattari et de Michel Foucault.

Nous pensons ainsi que le Best-­Loser System – dispositif se trouvant au cœur du système électoral – est une machine à produire des divisions identitaires dans le système de la représentation politique qui nous permet une porte d’entrée privilégiée pour penser cette dimension proprement structurelle du multiculturalisme mauricien. Ainsi, nous avons particulièrement voulu investir la notion d’axiomatique chez Gilles Deleuze et Félix Guattari – avec les ensembles conceptuels qui en dérivent, comme les notions de minorité et de majorité.

Notre hypothèse est la suivante : le multiculturalisme mauricien est une machine à produire des identités ; identités qui sont ensuite maintenues dans une logique de la lutte pour la reconnaissance– luttes antagonistes par rapport à la structure de la représentation, et qui demandent une reconnaissance et une inscription dans cette même structure -­‐ ; et c’est à partir de cette logique de la lutte qu’opère une axiomatique qui inscrit les nouveaux axiomes dans la structure de la représentation.

Ces luttes ne sont pas nouvelles dans l’histoire de Maurice, loin de là même. Elles trouvent leurs sources dès 1642 avec les premiers esclaves marrons. L’émergence du séga tipik et plus tard du séga engagé s’inscrivent également dans cette ligne de fuite et constituent ce que Deleuze et Guattari ont nommé un art mineur qui nous semble extrêmement important d’explorer. Nous voyons également apparaître depuis quelques années un cinéma mauricien dont la réflexion s’articule le plus souvent autour du monde de la plantation et du vivre-­‐ensemble à Maurice. Le film Lonbraz Kann du cinéaste David Constantin nous semble, par exemple, profondément important car il aborde, avec les moyens qui sont propres au cinéma, certaines des problématiques que nous balayerons dans ce présent travail.

Nous explorerons, en dernier lieu, le concept de fabulation, concept qui apparaît tardivement dans l’œuvre deleuzienne, mais qu’il nous semble essentiel de considérer car il nous permet une autre lumière sur les objectifs politiques des arts mauriciens. Ainsi, nous voyons, au travers la notion de fabulation se construire une autre île Maurice à travers ses artistes. Le cinéma et la musique surtout, mais aussi les nouveaux collectifs qui luttent pour la protection des lagons et des océans, nous mettent en face d’autres régimes signifiants, d’autres codes aussi. Ils préparent le terrain pour des luttes qui peuvent constituer autant de nouvelles problématiques qui contournent la logique des catégories fondées dans les subjectivités racialisées, et qui se confrontent à la logique immanente de l’axiomatique.

vendredi 7 février 2020 : soutenance de Yves-Marie RAULT

Titre : Les petites entreprises pharmaceutiques indiennes, agents d’une globalisation alternative

Résumé :
Comment de petites entreprises pharmaceutiques basées en Inde peuvent-elles trouver une place sur un marché mondial dominé par de grandes firmes multinationales ? Pour répondre à cette question centrale, cette thèse mobilise les outils théoriques de la géographie du développement, de la sociologie économique, et de l’économie institutionnelle. Elle s’appuie sur des sources et méthodologies diverses : des entretiens semi-directifs menés à Ahmedabad et à Mumbai auprès de directeurs d’entreprises pharmaceutiques de taille micro, petite, et moyenne (n = 99), des entretiens non-directifs auprès d’acteurs du secteur en Inde (n = 61), et des données quantitatives issues de bases de données publiques et privées. L’analyse montre que ces petites entreprises s’inscrivent dans des champs pharmaceutiques hiérarchisés par des normes spécifiques, au sein desquels elles occupent des positions diverses, meilleures sur le segment des médicaments génériques et des marchés émergents. Fortement spécialisées, capitalisant sur un important savoir-faire commercial, elles innovent de manière marginale mais originale, motivées par des rationalités entrepreneuriales variées dans lesquelles les désirs de reconnaissance sociale jouent un rôle aussi important que les aspects matériels. Agissant dans des environnements politiques, économiques, et juridiques défavorables, à de nombreuses échelles, leurs stratégies s’appuient de manière flexible sur des ressources encastrées dans des milieux d’affaires construits autour d’appartenances territoriales et communautaires, mieux dotés lorsqu’ils sont métropolitains et globalisés. Avec leur approche particulière de l’économie et de la santé, ces agents participent à la globalisation du marché pharmaceutique sous des formes alternatives.

jeudi 20 février 2020 : soutenance de Mathieu HARSCH

Titre : La teinture et les matières tinctoriales à la fin du Moyen Âge. Florence, Toscane, Méditerranée

Résumé :
La thèse porte sur l’économie de la teinture et des matières tinctoriales à la fin du Moyen Âge. Sa première partie, dédiée à la teinture comme activité productive à l’intérieur des cycles de production textile, a le double objectif, d’une part d’évaluer l’importance de la teinture pour l’industrie textile (autour de questions comme le poids de la teinture dans la formation des coûts de production, l’impact de la couleur sur le prix des produits finis, l’encadrement technique et productif de l’activité par les fabricants textiles et les corporations, etc.), d’autre part d’identifier les matières tinctoriales qui avaient le plus d’importance pour cette industrie (autour de questions comme les compétences techniques et la formation des teinturiers, le savoir-faire, l’évolution de la demande en couleurs d’habillement, les spécialisations professionnelles, etc.). La seconde partie de la thèse, centrée sur la production et le commerce des matières tinctoriales, dédie une majeure attention à certains produits (sans en négliger aucun) et notamment à la guède (ou pastel) : aussi bien en raison de son poids commercial, que pour sa caractéristique – unique dans la gamme médiévale des teintures – d’avoir généré une industrie de transformation à grande échelle. La dualité du sujet – d’un côté une industrie urbaine bien circonscrite dans l’espace, de l’autre une gamme de produits de différentes origines géographiques – a rendu nécessaire de définir un cadre géographique « ouvert ». Ainsi, l’industrie textile florentine de la laine et de la soie constitue le point de départ (et souvent le point d’arrivée), mais le fil du discours, selon les lieux de production ou selon les lieux d’échange, a été nécessairement porté à parcourir d’autres



  • vendredi 17 janvier 2020
  • Catégorie : Appels à communication
Prix AREA + Relations villes-campagnes face à l’enjeu alimentaire

Édition 2020 du Prix AREA (ASSOCIATION POUR LA VALORISATION DE LA RECHERCHE EN ÉCONOMIE ET GESTION AGROALIMENTAIRES) :

Ce prix récompense des Thèses, Masters (Recherche et Professionnel), Mémoires d’écoles d’ingénieurs, autres Écoles et Instituts. Le champ des travaux concernés s’étend des intrants et de l’environnement des productions agricoles, alimentaires et agro-industrielles, artisanales et industrielles, aux services et aux consommations finales, alimentaires ou non. Les travaux doivent comporter une approche économique pour être recevables. La date limite pour l’envoi des dossiers est le 7 mars 2020.

Plus d’informations dans l’Appel en pièce jointe.
==================================================

Appel à communication pour le colloque relations villes – campagnes face à l’enjeu alimentaire organisé du 3 au 5 juin 2020 à Montpellier est ouvert jusqu’au 31 janvier 2020. Plus d’information sur le site du colloque https://journees.inra.fr/jrm2020



(pdf, 543.2 ko).
(pdf, 128 ko).




  • mercredi 15 janvier 2020
  • Catégorie : Appels à communication
Appel à candidatures EFA- Recrutement des membres scientifiques 2020

Le concours de recrutement des membres scientifiques de l’École française d’Athènes est ouvert. Pour l’année 2020-2021, DIX POSTES SERONT VACANTS OU SUSCEPTIBLES D’ÊTRE VACANTS à compter du 1er septembre 2020.

VOUS TROUVEREZ ICI LE DÉTAIL DE L’APPEL À CANDIDATURES : https://www.efa.gr/index.php/fr/recherche/membres-scientifiques/recrutement-des-membres/depot-des-candidatures

LES DOSSIERS DOIVENT ÊTRE DÉPOSÉS AVANT LE 1ER FÉVRIER 2020.

Nous attirons en outre votre attention sur les modifications des épreuves du concours à partir de l’année 2020. Vous pouvez en trouver le descriptif ici : https://www.efa.gr/index.php/fr/recherche/membres-scientifiques/recrutement-des-membres/epreuves-du-concours.



  • lundi 13 janvier 2020
  • Catégorie : Appels à communication
Journée des doctorant.e.s de l’AFHMT : Écrire le travail – Appel à communication

Journée d’étude des doctorant.e.s de l’AFHMT

Écrire le travail

La journée d’études aura lieu le mercredi 1er avril 2020 au Campus Condorcet, à Aubervilliers (métro Front Populaire)

Chaque intervention sera discutée par des professeur.e.s invité.e.s pour l’occasion (les textes devront être transmis une semaine avant aux organisateurs et organisatrices qui se chargeront de les faire parvenir aux discutant.e.s).

Les propositions de communications (moins de 5000 signes) sont à envoyer avant le 15 février 2020 à Romain Castellesi (romain.castellesi@gmail.com), Amandine Tabutaud (amandine.tabutaud@orange.fr) et Adeline Blaszkiewicz (blaszkiewicz.adeline@gmail.com).

Pour leur rendez-vous annuel, les doctorant.e.s de l’AFHMT proposent de questionner la question de l’écriture du travail. Cette journée d’étude s’inscrit dans une actualité politique, sociale et historiographique qui donne une acuité particulière à cette question(1). Le succès d’ouvrages de travailleurs et/ou sur les travailleurs, à l’instar Joseph Ponthus, A la ligne (2), montre la diversification des écritures sur le travail à l’épreuve de ses formes les plus contemporaines, comme le développement de l’intérim. Ces œuvres montrent que la mise en récit des expériences au et/ou de travail, contribue à rendre visible des acteur.rice.s dont la voix est habituellement peu ou pas audible, en raison de leur position subalterne dans la société (appartenance de classe, de genre, de race). Aussi, ces récits constituent des sources singulières pour les chercheurs lorsqu’il s’agit de saisir la parole et les pratiques ouvrières notamment.

Cette journée d’étude accueillera prioritairement mais non exclusivement, et sur toutes les périodes de l’histoire, les communications portant sur les écrits produits par les travailleurs et travailleuses eux-mêmes. Ces écritures peuvent être de nature diverse (carnets, journaux, autobiographies, romans, écrits collectifs…) et revêtir des objectifs eux- mêmes variés, qu’il s’agisse d’écrits à vocation de témoignage, ou d’entreprises de nature philosophique, anthropologique, voire politique, et que leurs auteur.e.s aient cherché à publier ou non. Les communications pourront interroger plusieurs axes de réflexions.

Les communications pourront s’attacher à étudier la nature de l’écriture du travail qu’elle soit littéraire, sociale ou politique, ou que ces objectifs soient mêlés.

La question de l’expérience de l’écriture pour celui ou celle qui prend la plume pourra aussi faire l’objet d’une attention particulière. L’écriture ouvrière, d’abord individuelle, peut s’incarner dans l’expérience collective, et être le support de mobilisation de nouvelles identités professionnelles et collectives.

On pourra également s’interroger sur l’expérience de l’écriture elle-même, notamment les contextes de prise de plume ainsi que les pratiques et les modalités de l’écriture du et sur le travail. Pourquoi un.e auteur.e – ou un.e travailleur.euse – se met-il/elle à écrire ? Comment écrit-il ? Dans quelle forme ? A quel rythme ?, etc. L’expérience personnelle, sociale et politique de l’écriture recouvre en effet des actions d’écriture et des temporalités multiples qu’il est pertinent de repérer dans les textes et les paratextes.

Une attention particulière peut être portée aux discours produits par les textes des travailleurs.euses. À travers les souvenirs, les réflexions, les visions et les appréciations sur le travail, les auteurs apportent des connaissances sur les univers sociaux, professionnels et politiques auxquels ils appartiennent comme ils contribuent à en véhiculer de nouvelles représentations. Les discours construits par les auteurs sont également des manières différenciées de se représenter et de penser une condition de travailleur. La manière dont ces écritures opèrent une transformation du rapport au travail pourra également être étudiée. Elles peuvent entraîner tantôt une distanciation par rapport au travail, être un vecteur d’émancipation ou de mobilisation politique.

Enfin, les écritures de la fin du travail ou de son absence, produites dans un contexte de chômage ou de désindustrialisation par exemple pourront également être étudiées, comme révélatrices de la centralité du travail dans les interactions sociales des individus.

Les écrits à propos du travail tels que les enquêtes, les rapports, le regard des chercheurs ou des écrivains auront également leur place dans cette journée d’études, dans la lignée du récent ouvrage collectif dirigé par Eric Geerkens, Nicolas Hatzfeld, Isabelle Lespinet-Moret et Xavier Vigna consacré aux enquêtes sur les mondes ouvriers dans l’Europe contemporaine (3).

Dans l’esprit ayant présidé aux précédentes journées d’études, nous souhaitons donner à voir un ensemble de travaux, dont les spectres chronologiques, thématiques, spatiaux et disciplinaires sont délibérément ouverts. Ils reflèteront ainsi la diversité des écritures du travail, et ouvriront un débat scientifique et méthodologique.

(1) La parution de l’ouvrage collectif dirigé par le sociologue Marc Loriol « Écrire à propos du travail », en plein mouvement des gilets jaunes en 2019 a donné une nouvelle occasion aux chercheurs et chercheuses en sciences humaines de déconstruire les discours produits sur les classes populaires par des acteurs qui lui sont extérieurs, qu’ils soient politiques ou médiatiques. En ce sens, Xavier Vigna a mis en avant deux pôles structurants entre lesquels oscillent les écritures de la classe ouvrière et les écritures sur la classe ouvrière, à savoir l’espoir et l’effroi, selon le titre de son ouvrage éponyme dans son ouvrage L’espoir et l’effroi. Luttes d’écritures et luttes de classes en France au XXe siècle, Paris, La Découverte, coll. « Sciences humaines », 2016.
(2) Joseph Ponthus, A la ligne, La table ronde, 2019.
(3) Eric Geerkens, Nicolas Hatzfeld, Isabelle Lespinet-Moret et Xavier Vigna, Les enquêtes ouvrières dans l’Europe contemporaine, Paris, La Découverte, 2019.



  • vendredi 10 janvier 2020
  • Catégorie : Appels à communication
2020 Summer Institute : Psychoanalysis & Politics

The Summer Institute of Psychoanalysis “Psychoanalysis AND,” a joint venture of Northwestern University and the Sorbonne Nouvelle that was inaugurated in 2017, develops topics at the intersection of psychoanalysis and the human sciences. We are pleased to announce that the 2020 session takes place from June 22 through June 25 in Paris and focuses on the topic of “Psychoanalysis and Politics.” Taught in English, the Institute proposes an intensive week of study for doctoral and postdoctoral students in the humanities from Europe, Israel, Latin America, and USA. If you are interested in attending, please send your CV and a 400-word statement of interest by February 21, 2020 to Alessia Ricciardi : a-ricciardi@northwestern.edu

The topic chosen for this year allows participants to interrogate anew the relationship between the discovery of the unconscious and the social and political field. Although centered on the subject, psychoanalysis understood as both theory and practice offers intuitions and ideas that have proven to be consequential beyond the individual. Which is the specific contribution of psychoanalysis to our understanding of the social contract ? In what ways is the political field traversed by affects and movements that become more intelligible thanks to psychoanalysis ? These are some of the questions that our team of French and international faculty will address in the following papers :

  • Samuel Weber (Northwestern) : “The Freudian ‘I’ as First Responder”
  • Monique David-Ménard (Centre d’Étude du Vivant, Paris) : “Truth in Politics : Which Detours to the Death Drives”
  • Diana Kamienny (Paris) : “Psychoanalysis as the Other Face of Politics : Ernesto Laclau’s Reading of Jacques Lacan”
  • Axel Nesme (Université Lyon 2) : “Political Lacan ?”
  • Anne Muxel (CNRS, Science Po, Paris) : “Politics Through the Prism of Intimacy”
  • Isabelle Alfandary (Sorbonne Nouvelle) and Alessia Ricciardi (Northwestern) : “The Politics of Seduction”


(pdf, 336.3 ko).




Copyright © 2020 ED 382 | Site créé par Anders Fjeld | Réalisé avec SPIP | Espace privé