E E S C
Economies, espaces, sociétés, civilisations : pensée critique, politique et pratiques sociales
Ecole doctorale 382
  • Actualités
  • Annuaire
  • Evénements prochains
  • Liens utiles
  • Catalogue ED 382






Prix de thèse pluridisciplinaire 2017

Publié : 20 juillet 2017
Catégorie : Evénements
Voir : Bourses et l'ED 382


Le conseil scientifique et le conseil d’administration de l’Institut des Humanités et Sciences de Paris ont attribué le prix de thèse pluridisciplinaire 2017 à :

Monsieur Ferdinand Malcom pour sa thèse " Penser l’écologie depuis le monde caribéen - Enjeux politiques et philosophiques de conflits écologiques (Martinique, Guadeloupe, Haïti, Porto Rico)"
Thèse sous la direction de Monsieur Etienne Tassin, professeur de philosophie politique à l’université Paris Diderot, LCSP.

Le prix est de 3000€ dont 1500€ à titre personnel et 1500€ destinés à l’édition de la thèse sera remis à la prochaine rentrée.

Résumé de la thèse

Cette thèse se veut une contribution innovante à une pensée de l’écologie à partir du monde caribéen. Elle a pour ambition de penser l’écologie et le monde à travers une approche située et interdisciplinaire qui articule une compréhension scientifique fine des enjeux écologiques aux outils de plusieurs disciplines des humanités et sciences sociales. Lesapports philosophiques d’Aimé Césaire, d’Édouard Glissant et de Hannah Arendt sont confrontés à trois enquêtes : une enquête historique sur les fondations politiques et écologiques du monde colonial caribéen ; une enquête sociologique de conflits écologiques contemporains, abordant la contamination chimique de la Martinique et de la Guadeloupe par des pesticides dont le chlordécone, la déforestation en Haïti et les pollutions de la réserve de Vieques à Porto Rico ; et une enquête littéraire de l’imaginaire créole des rapports à la terre, à la nature et au monde. En contrepoint d’une conception courante de l’écologie entendue comme la préservation d’une nature sans homme, je mets en lumière une autre écologie à partir de ces expériences caribéennes, où la nature est d’emblée sociale, politique et historique. Ici, le souci écologique invite à remettre en cause les ruptures léguées par l’institution coloniale du monde caribéen et ses manières d’habiter la terre. L’écologie est ainsi portée par la quête d’un monde entre les humains, avec les non-humains, donnant lieu à une écologie-du-monde.



Copyright © 2017 ED 382 | Site créé par Anders Fjeld | Réalisé avec SPIP | Espace privé