S D S
Sciences des sociétés
Ecole doctorale 624
  • Actualités
  • Annuaire
  • Liens utiles
  • Catalogue ED 382






soutenance mars 2021

Publié : 17 mars 2021
Catégorie : Soutenances
Voir : Bourses et l'ED 382


12 mars 2021 : soutenance de Mme BENITEZ MARTINEZ Maria Victoria

Titre : Un carrefour migratoire au cœur de l’Amérique du Sud : le Paraguay du XIXe et du XXe siècles

Résumé : Au cours de la seconde moitié des XIXe et XXe siècles, le Paraguay va vivre une dynamique du processus d’immigration étrangère. Dans cette perspective, on accorde une attention particulière aux relations que les immigrants entretiennent auprès de l’État, essentiellement des colons travailleurs de la terre, en nous focalisant principalement sur certaines catégories d’immigrants, en particulier, des Français, Italiens, Allemands, Syro-Libanais, Japonais et mennonite, ainsi que d’autres minorités d’immigrants de l’Europe de l’Est (Russes, Polonais, Ukrainiens et Tchécoslovaques). Au travers d’une compréhension heuristique du processus migratoire au Paraguay, nous explorons ce domaine par le biais d’une enquête historique paraguayenne. Dans cette conjoncture, nous nous appuyons particulièrement sur les spécificités de la population immigrée. En utilisant une méthode qui combine des approches historiques, sociologiques et démographiques, nous analysons la politique migratoire du gouvernement (paraguayen) et les stratégies des différents acteurs impliqués dans le mouvement migratoire au Paraguay, y compris l’intervention de diplomates, d’agents d’immigration, des réseaux familiaux, amicaux, ou à caractère ethnoreligieux. Après une présentation des statistiques de la population bien connues de la crise démographique d’après-guerre (1865-1870), les différents types de mouvements d’immigration sont examinés sous un angle sociodémographique, ainsi qu’en termes de transformations politiques et économiques.Partant d’études de cas, il est possible d’interroger comment les divers flux se sont cristallisés dans le temps et l’horizon sociohistorique dans lequel l’immigration prend forme. L’enquête porte donc, dans une perspective à la fois globale et micro-analytique, sur l’organisation de l’immigration du Paraguay contemporain.

16 mars 2021 : soutenance de M. BERGES Jean Claude

Titre : La mesure des précipitations tropicales et subtropicales

22 mars 2021 : soutenance de M. BOGONI Francesco

Titre : Pratiques participatives et politiques de réhabilitation des bidonvilles dans les petites villes. Le cas de Bhuj au nord-ouest de l’Inde

Résumé : Cette thèse étudie le rôle des petites villes dans la transformation des politiques de gestion des bidonvilles en Inde. Le but consiste à examiner l’émergence d’un modèle de réhabilitation des bidonvilles dit owner driven à Bhuj, une petite ville indienne, capitale du district du Kacch dans l’État du Gujarat. Cette ville a été largement reconstruite après un grave tremblement de terre de 2001. La thèse analyse la mise en oeuvre d’un projet pilote à Bhuj dans le cadre des politiques nationales visant à créer "des Villes sans Bidonvilles", et cherche à comprendre comment le système de planification et de gestion qui sous-tend le modèle répond aux conditions spécifiques des bidonvilles situés dans les petites villes, rarement étudiés. La recherche s’appuie sur plusieurs sources et methodologies : d’une part, sur des entretiens semi-structurés avec les habitants, avec les ONG impliquées, les constructeurs, les responsables du gouvernement local et les acteurs politiques et économiques, d’autre part, sur l’analyse des documents de projet et des processus de développement dans la ville et ses bidonvilles. La recherche montre comment les bidonvilles de Bhuj représentent un enjeu depuis la reconstruction post-séisme. L’engagement d’une élite locale mobilisant les habitants des bidonvilles pour adapter les politiques nationales au contexte des petites villes, est lié à la récente mondialisation de la région. Toutefois, loin de faire appel à des investisseurs extérieurs, le processus mis en place est plutôt influencé par les idées d’une coproduction du bâtit, d’un développement urbain durable et progressiste et du respect d’une identité régionale dans l’élaboration des politiques. Le succès du projet pilote n’est que partiel, ce qui a empêché l’extension du modèle. Des lacunes ont apparu dans le système de gestion, des intérêts divergents ont opposé les parties prenantes, qui ont entravé le rôle central des habitants dans le réaménagement des bidonvilles.

24 mars 2021 : soutenance de Mme HASIRCIOGLU Ecem

Titre : Femmes Turques à Strasbourg : appartenance et enfermement religieux et politique

Résumé : Cette recherche doctorale est une recherche anthropologique sur les femmes turques vivant à Strasbourg, leur vie quotidienne et leur participation dans des associations turques. La migration turque en France et la place des femmes dans ce mouvement migratoire et dans la narration migratoire sont les axes principaux de cette recherche. La cause et la conséquence de leur enfermement dans le groupe d’appartenance et dans la société d’accueil, ainsi que leur sortie progressive par des gestes pratiques et quotidiens sont à la base de la problématique. Nous analysons également comment leur production en étrangères influe sur leur identité, leur engagement politique en France et en Turquie. L’étude de terrain est basée sur l’approche ethnographique dans différents quartiers de Strasbourg au cours de l’année 2018. Il s’agissait d’analyser comment ces femmes turques sont entrées dans le mouvement migratoire en distinguant leur parcours dans cet ordre : les femmes venues par le regroupement familial dans les années 1980, les femmes nées ou grandies en France, les femmes venues via un mariage transnational. Cette étude de profilage des femmes rencontrées nous permet de discuter de la manière dont elles sont devenues des actrices de l’immigration et de la manière dont elles établissent des relations différentes ou similaires avec le pays d’origine et le pays d’accueil.
Pour approfondir nos recherches, nous avons consacré plusieurs mois à l’observation directe dans les différents espaces sociaux partagés : maisons, mosquées, associations, branches féminines, quartiers. Ces espaces sociaux partagés nous offrent des moments de réflexion sur le déroulement de leur vie quotidienne. Qui sont ces femmes ? Que font-elles ? Que pensent-elles ? Quel est leur parcours migratoire ? Cette recherche doctorale basée sur les femmes turques en France, en tant que sujet d’étude peu étudié, vise à approfondir les connaissances sur le côté féminin de l’immigration turque.
Nous nous concentrons sur leur vie quotidienne et la construction de leur appartenance et de leur enfermement dans leur groupe et dans la société. Nous analysons également comment la religion influe sur leurs pratiques quotidiennes, ainsi que sur leur comportement politique.
En reproduisant les codifications de genre, les associations/mosquées en tant que champ d’analyse occupent une place importante dans leur vie quotidienne : ces environnements sociaux et religieux s’inscrivent à la fois dans leur socialisation et dans leur isolement.

24 mars 2021 : soutenance de M. HOUESSE Rodrigue

Titre : Les trajectoires des territoires ruraux face aux changements socio-environnementaux au Nord du Bénin

Résumé : Cette thèse porte sur l’étude de l’évolution de la couverture ligneuse au Nord Bénin en majorité rural, depuis environ un demi-siècle et à ses déterminants à partir de la Télédétection, de données climatiques, démographiques et économiques et d’entretiens semi-directifs. L’analyse d’une série temporelle d’images Landsat de 1979 à 2018 a permis de mettre en évidence une importante dynamique de déforestation dans la région. Celle-ci reflète des efforts d’adaptation des populations rurales aux évolutions climatiques, socio-économiques et politiques auxquelles elles sont confrontées depuis plusieurs décennies. Dans toute la région, on observe un recul significatif du couvert ligneux au profit des espaces cultivés, la déforestation ayant tout particulièrement touché le centre et l’est sans épargner les aires protégées. Si la déforestation peut être mise en rapport avec la croissance démographique, le développement de la culture du coton, sous l’impulsion des politiques économiques, a largement contribué à transformer les pratiques agricoles et plus généralement l’occupation du sol de la région. Ainsi, les différentes phases de l’évolution de la culture du coton, son extension puis son repli partiel, constituent une clé de compréhension de l’hétérogénéité spatiale de la déforestation dans le nord du Bénin telle qu’elle a été observée par télédétection. Cependant, en raison de la complexité des interactions entre les dynamiques socio-démographiques, économiques, politiques et celles des écosystèmes et la grande variété de pratiques agricoles selon les secteurs, la région du nord Bénin ne peut être étudiée que par une approche systémique. Ainsi à partir d’analyses multivariées à l’échelle des communes et sur une période allant de 1992 à 2018, nous avons mis à jour quatre types de communes qui peuvent être associés à des éco-socio systèmes ayant chacun une trajectoire territoriale spécifique. A l’échelle des villages, l’exploitation des images Google Earth a montré que la reprise du couvert ligneux au sein de certains terroirs aux trajectoires opposées pouvait avoir des origines très diverses : déprise agricole à l’ouest, dans les anciens foyers de peuplement d’une part et d’autre part, le remplacement de parcs agroforestiers traditionnels par des plantations d’arbres qui ne compensent nullement la déforestation causée par la dynamique de fronts pionniers vivriers encore actifs. Enfin, l’analyse des discours des populations villageoises grâce aux outils de textométrie a permis de révéler certains contrastes dans les perceptions et les préoccupations des personnes interrogées selon leur lieu de vie, qui permettent d’améliorer la compréhension de la complexité des trajectoires d’évolution des territoires au sein de la région d’étude. L’analyse des entretiens a également permis de constater que les mutations en cours dans les villages du nord du Bénin génèrent une certaine aggravation des inégalités sociales.

26 mars 2021 : soutenance de M. LAHMAR Lofti

Titre : Approche multi-temporelle et systémique du risque d’inondation dans le
bassin fluvial moyen de l’oued Medjerda (Tunisie septentrionale)

Résumé : Le bassin fluvial populeux de la moyenne Medjerda, en Tunisie, est fortement exposé aux dangers d’inondation et de stagnation des eaux. Les causes en sont doubles : d’un côté, des conditions pluvio-hydrologiques et topo-géologiques du milieu naturel favorables, de l’autre, des modes d’occupation et d’aménagement du territoire (bâti, barrage…), ne répondant pas toujours à ces conditions. L’étude des risques pluviaux et fluviaux, à travers une approche systémique et diachronique, révèle d’importants impacts tant sur le plan environnemental qu’humain. L’examen morphostratigraphique des archives sédimentaires montre que l’activité des eaux courantes est à l’origine de modelés souvent de cône de déjection, de terrasse et de banquette, d’âge historique. L’étude géoarchéologique et historique du paysage fluvial depuis les Romains fait apparaître que, le niveau topographique sur lequel se sont installés les anciens était de 2 à 6 m plus bas que l’actuel. En témoignent des constructions humaines enfouies sous les alluvions, du fait d’une phase de remblaiement qui s’est probablement produite au Bas-Empire et à l’Antiquité tardive. La section des vallées était plus large que celle d’aujourd’hui alors que le tracé fluvial était moins sinueux. Cela reflète la variabilité du régime fluviatile et renvoie à des moments de crise que sont les crues vécues jadis par les riverains. L’approche géomatique et de terrain indique que l’activité géodynamique au cours des trois derniers siècles (fin du XIXe - début du XXIe siècle) est généralement notable. L’essentiel du travail fluvial se produit à l’occasion d’événements pluvio-hydrologiques majeurs, ayant souvent des impacts socio-environnementaux. Les processus qui y interviennent sont variés tels que les changements de tracé des chenaux (divagations et défluviations), les recoupements de méandre, les incisions fluviatiles (linéaire et latérale) et les remblaiements sédimentaires. L’action de l’eau et de l’Homme est responsable de différentes formes de perturbations sociales et environnementales comme la dégradation du patrimoine hydraulique et archéologique. Le recoupement de témoignages par les archives surtout ainsi que le couplage de données de terrain, SIG et télédétection laissent voir que le phénomène d’inondation, aujourd’hui, est nettement plus fréquent et menaçant que par le passé. Le bilan des décès fait état de 131 morts (1886-2015) tandis que les dommages aux biens matériels sont la plupart du temps considérables, parfois inestimables et difficilement supportables. Les riverains se sentent toujours livrés à eux-mêmes et tout le monde s’interroge : à quand la prochaine crise ?

30 mars 2021 : soutenance de Mme PREMI Khadija

Titre : L’ AVENIR DU SYSTÈME D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR À ABU DHABI : UNE ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE DANS UNE SOCIÉTÉ MULTICULTURELLE

Résumé : Cette étude se concentrera sur l’émirat d’Abu Dhabi au cours de ses 50 premières années depuis la création de l’union en 1971. Elle analysera le processus de développement du système d’enseignement supérieur dans cet émirat en particulier et sa réflexion sur l’ensemble du pays en général. Plus précisément, l’étude veut approfondir deux directions spécifiques qui sont largement corrélées : La première direction est de comprendre quels sont les différents modèles institutionnels qui ont été développés dans les différentes entités qui fournissent des diplômes d’enseignement supérieur accrédités à Abu Dhabi, et comment le fort caractère multiculturel de cette société est intervenu dans le développement des structures du système éducatif et administratif. La deuxième direction consiste à évaluer le niveau de qualité des diverses entités d’enseignement supérieur dans différents segments selon les normes internationales de l’éducation.
Il existe plusieurs classifications des établissements d’enseignement supérieur à Abu Dhabi en tenant compte de différentes considérations fondées sur les différents points de vue du gouvernement ; Cependant, sur la base de cette étude et de ses objectifs, une nouvelle classification a été générée pour faciliter la compréhension des facteurs qui jouent un rôle majeur dans l’évolution de l’éducation à Abu Dhabi ; classification composée de quatre segments comme suit : public, fédéral et non fédéral ; Privé, national et international ; État spécialisé ; et alliances mondiales
Le nombre récent d’universités accréditées et licenciées à Abu Dhabi est de 26 après deux changements principaux, d’une part, la fusion de trois institutions ensemble pour former l’Université Khalifa des sciences, de la technologie et de la recherche (Université Khalifa, Institut du pétrole et Institut Masdar) et deuxièmement, avec la révocation de l’Université Al Hosn par le MOE et le retrait du New York Institute of Technology du secteur de l’enseignement privé.
L’étude est composée de sept chapitres : le premier chapitre, État de l’art ; Chapitre deux, Politique de l’enseignement supérieur aux EAU et dans l’émirat d’Abu Dhabi ; Chapitre trois, Établissements d’enseignement supérieur publics et étatiques spécialisés d’Abu Dhabi ; Chapitre quatre, Institutions d’enseignement supérieur privées d’Abu Dhabi et de l’Alliance mondiale ; Chapitre cinq, Faculté d’enseignement et étudiants des établissements d’enseignement supérieur d’Abu Dhabi ; Chapitre six, Analyse statistique ; Chapitre sept, Analyse de l’étude. L’étude a ensuite été conclue sur deux directions principales : l’une, les conclusions et les résultats divisés en conclusions générales de la revue de la littérature tout au long de l’étude et des conclusions spécifiques de l’analyse de l’étude, ainsi qu’un aperçu des opportunités et des défis futurs du système d’enseignement supérieur d’Abu Dhabi.

31 mars 2021 : soutenance de Mme REBOUL Elelna

Titre : Genre et Dette, Passé et Présent : Financer la Reproduction Sociale

Résumé : L’actuel intérêt porté à l’accès des femmes au crédit dans le champ du développement, sous l’angle de l’exclusion financière ou du rationnement de crédit, contraste avec le peu d’attention accordée à l’autre face de la pièce, la dette. L’endettement des femmes reste un impensé, en particulier en raison du manque de données systématiques désagrégées par sexe. Des données novatrices d’enquête ménages et de Financial Diaries, recueillies au Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde, montrent ici que, malgré leur accès restreint à la propriété et leurs maigres revenus, les femmes pauvres sont souvent activement impliquées dans les relations de crédit, principalement par le biais de transactions informelles outre le microcrédit, et tendent à être bien plus lourdement endettées que les hommes par rapport à leurs revenus. Prendre en compte les pratiques financières des femmes peut modifier radicalement l’image de leur contribution à la reproduction des ménages suggérée par leurs revenus. Les femmes s’endettent principalement, et plus que les hommes, pour assurer la survie quotidienne - mais aussi pour rembourser des dettes, dont la gestion apparaît fréquemment comme une responsabilité féminine. Dans le contexte tamoul, l’endettement apparaît structuré par le genre (outre la caste et la classe) en tant que système de répartition des droits et des responsabilités, mais aussi en tant que système de signification. Ces processus affectent la manière dont les dettes sont contractées, pourquoi et par qui, comment elles sont remboursées, et à quels coûts. Ces résultats sont replacés dans une perspective plus large interrogeant leurs spécificités, par un détour par le passé européen : en France et en Angleterre a la période pré-moderne, et dans l’Angleterre victorienne et édouardienne. Ces revues de littérature mettent notamment en évidence la manière dont la reproduction sociale a été historiquement assurée par des formes spécifiques de dettes, en partie - et parfois principalement - contractées par les femmes.



Copyright © 2021 ED 382 | Site créé par Anders Fjeld | Réalisé avec SPIP | Espace privé